Nos actualités santé

4 conseils pour préserver son cœur

Le cœur est un muscle qui contrairement à tout autre muscle ne connaît pas de repos. Il est en plus un organe vital. Sa baisse de performance peut être à l’origine de différents troubles. Heureusement, comme c’est un muscle, il est possible de l’aider à mieux fonctionner. Et en réduisant, voire éliminant certains facteurs, on peut le préserver longtemps. Voici nos conseils. Manger varié et équilibré L’alimentation doit apporter tous les éléments dont l’organisme a besoin pour bien fonctionner. Elle doit être répartie dans la journée. Pour la santé en général, mais aussi pour celle du cœur, privilégiez les légumes et les fruits, les viandes maigres, les poissons, les volailles et les céréales complètes. Limitez la consommation de sucre et de produits industriels ou transformés, et diminuez celle du sel et du gras. Privilégiez une cuisson à la vapeur plutôt qu'au beurre ou en friture, et limitez les plats mijotés en sauce.

Lire
Coeur

Apprendre la langue des signes pour une meilleure inclusion sociale

La journée internationale de la langue des signes est célébrée le 23 septembre. Voilà une occasion de mieux connaître et comprendre cette langue vivante à part entière. Elle permet de créer un pont entre deux mondes : celui des sourds/muets et des malentendants et celui des entendants. Ce langage non verbal permet aux premiers de communiquer. Apprendre leur langue, même sans handicap, permet de créer une société inclusive. Langues des signes, petit historique C’est au cours du XVIème siècle que le moine bénédictin espagnol, Pedro Ponce de León, a commencé à enseigner la langue des signes. Il l’a destiné aux personnes sourdes. Et c’est seulement au XVIIIème siècle, en 1760, que l’Institut National des Jeunes sourds à Paris a vu le jour. Cet institut a été fondé par l’abbé Charles Michel de l'Épée. On y a enseigné pour la première fois la langue des signes française ou LSF. On parle de LSF car la langue des signes n’est pas une langue universelle. Il en existe autant que de langues parlées et de communautés de sourds. On parle alors de LSF car elle est propre à la langue française. Elle est autorisée sur tout le territoire en 1977 et la loi Fabius en 1991 en a fait une langue à part entière. Mais c’est seulement en 2005 qu’elle est réellement reconnue comme telle. Depuis, elle est utilisée aussi bien par les malentendants que les entendants. Les langues des signes sont des langues vivantes, car leur vocabulaire s’enrichit au fil du temps, s’adaptant aux innovations, aux nouveaux modes de vie, et aux nouveaux usages.

Lire
Langue des signes
LSF

Accidents domestiques : les gestes de premiers secours qui sauvent

Porter secours à une tierce personne n’est pas réservé aux professionnels tels que le SAMU ou les pompiers. Devant toute personne qui est dans la nécessité, nous avons le devoir de lui porter assistance, au moins d’appeler les secours. Pour pouvoir aider, maîtriser des gestes de premiers secours est une évidence. Des gestes qui sont d’ailleurs utiles au quotidien, car nul n’est à l’abri d’un accident, même chez soi. Votre sécurité et celle de la victime avant tout ! Les accidents domestiques ne sont pas rares et peuvent survenir à tout moment. Il suffit d’un bref instant d’inattention et vous voilà confronté à une brûlure, une blessure qui provoque un saignement important… Pour aider au mieux la victime en attendant l’arrivée des secours au besoin, prodiguer des soins sans être pris de panique avec des gestes de premiers secours adaptés peut limiter les dommages, voire sauver la vie de la victime. Ainsi, en tout premier lieu, avant d’intervenir pour effectuer les gestes de premiers secours et/ou d’appeler les secours, assurez votre sécurité et celle de la victime : vérifiez que le lieu où vous allez intervenir ne présente aucun danger supplémentaire.

Lire
Premiers secours

Soulager la douleur avec la physiothérapie

Si vous rencontrez des difficultés à exécuter certains mouvements au quotidien à cause d’une douleur, la physiothérapie peut vous venir en aide pour vous soulager et retrouver plus rapidement votre fluidité motrice. Cette discipline est une thérapie sans médication qui fait appel essentiellement à des manipulations manuelles. Dans certains cas, le physiothérapeute peut aussi user d’autres moyens techniques. Découvrez ci-après les grandes lignes de cette thérapie. Comprendre la physiothérapie La physiothérapie est une branche de la kinésithérapie. Elle regroupe différentes techniques utilisées dans le cadre de la rééducation des muscles, des tendons, ou encore des articulations. C’est donc un complément de soins de la kinésithérapie.

Lire
Physiothérapie

Prendre soin de sa beauté de l’intérieur grâce à la nutricosmétique

Vous avez à cœur de prendre soin de votre apparence et vous ne dérogez sous aucun prétexte à votre routine beauté quotidienne. Vous avez également choisi les meilleurs produits cosmétiques pour des résultats optimums. Également connue sous le nom de « cosmeto food » ou « beauty food », la nutricosmétique vous séduira en boostant votre beauté extérieure de l’intérieur. La nutricosmétique, un nouveau concept beauté ? Si l’appellation nutricosmétique vous semble récente, ce concept beauté existe pourtant depuis des dizaines d’années. C’est seulement maintenant qu’il connaît un boom sans précédent. Que ce soit pour sublimer votre peau ou votre chevelure, la nutricosmétique propose différents produits pour répondre à vos attentes grâce à des compléments alimentaires. Eh oui ! Rien de vraiment nouveau au final, mais ce n’est qu’aujourd’hui que le concept a fini par convaincre de plus en plus de femmes et d’hommes aussi.

Lire
Beauté
Alimentation

Jeûne intermittent : ce qu’il faut savoir

De nombreuses méthodes existent pour maigrir. Et le jeûne intermittent ou fasting fait de plus en plus d’adeptes. En effet, ce mode alimentaire est réputé pour faire perdre du poids, et ce, de façon rapide. Effet de mode ou méthode réellement efficace pour enfin voir fondre ses kilos superflus comme neige au soleil ? Nous vous apportons des éléments de réponse. Qu'est-ce que le jeûne intermittent ? Le jeûne intermittent, comme son nom l’indique, est un mode alimentaire qui consiste à alterner une période de privation et une période d’alimentation normale. Il n’y a aucune règle stricte quant à l’instauration de ces périodes, mais elles doivent en revanche être régulières. Elles s’adaptent à chaque personne, en fonction de sa situation et/ou de ses ressentis. Ainsi, la période de jeûne peut se faire le matin, à midi ou le soir.

Lire
Alimentation

L’apnée du sommeil, plus que de simples ronflements

L’apnée du sommeil est une affection qui provoque des ronflements chez la personne qui en est victime. Mais ce n’est pas tout ! Cette maladie, également connue sous le nom de SAHOS (syndrome d’apnées-hypopnées obstructives du sommeil) peut, à long terme, être à l’origine de maladies cardio-vasculaires. C’est pourquoi elle nécessite une prise en charge adaptée. L’apnée du sommeil, qu’est-ce que c’est ? L’apnée du sommeil n’est pas un trouble du sommeil, mais un trouble de la respiration qui se manifeste durant le sommeil. Elle est définie par la survenue de pauses respiratoires involontaires, ou d’une baisse du débit respiratoire (hypopnée). Chaque pause dure en moyenne 10 secondes, pouvant aller jusqu’à 30, et se répète au moins 5 fois par heure. On dénombre chez certaines personnes plus de 100 pauses en une nuit. En fonction de l’IAH, ou indice d’apnées/hypopnées, qui représente le nombre d’apnées/hypopnées par heure, on parle d’apnée du sommeil :

Lire
Sommeil

Le chat, un animal qui vous veut du bien

Objet de culte et vénéré dans l’Égypte antique pour son pouvoir de protection, le chat est un animal qui fascine et à qui on confère volontiers 9 vies. Attachant, mais épris de liberté, le chat est depuis quelques années le sujet d’études sérieuses quant à ses bienfaits sur la santé de l’homme. C’est ainsi que le vétérinaire Jean-Yves Gauchet a commencé à vulgariser la ronronthérapie pour ses effets sur le stress. Mais le chat nous apporterait bien plus. Avoir un chat, c’est tout bénef pour son maître Ceux qui ont un chat chez eux vous diront que c’est un animal certes pas facile à apprivoiser, car souvent épris de liberté, mais qui une fois acclimaté devient une présence rassurante et réconfortante. Cette capacité est d’ailleurs l’une des raisons des études également. Ainsi, plusieurs bienfaits sur la santé de l’homme sont regroupés sous le nom tout mignon de « ronronthérapie ».

Lire
Chat

Quel soin anti-âge choisir ?

Ah ! Si seulement l’élixir de jeunesse existait ! Malheureusement à ce jour, il n’a toujours pas dévoilé ses secrets alors que la quête de l’éternelle jeunesse dure depuis la nuit des temps. Et dans notre société actuelle, la lutte contre les signes du vieillissement se fait de plus en plus pesante. Nous cherchons à retarder les signes visibles de ce phénomène naturel, voire à les faire disparaître avec des méthodes parfois invasives. Pourtant, il est possible de retarder leur apparition et/ou de les atténuer avec des soins anti-âge adaptés. Qu'est-ce qu’un soin anti-âge ? Vous souhaitez prendre soin de votre peau pour atténuer les rides et ridules qui ont fait leur apparition ou qui sont déjà installées sur votre visage. Mais entre un soin antirides et un soin anti-âge, vous hésitez. En effet, il y a une grande différence entre les deux ! Le premier est un soin ciblé qui a pour finalité d’atténuer les rides par comblement, alors que le second est un soin plus global : à la fois préventif et correcteur, il agit sur les différents facteurs du vieillissement cutané tout en corrigeant les signes déjà installés. Il s’agit des rides et ridules ainsi que de la perte de densité, tonicité, fermeté, élasticité, éclat… Certains soins anti-âge proposent aussi de lutter contre les taches brunes. Bref, un soin anti-âge est un complexe d’actifs qui vont avoir différentes cibles, mais dont l’ensemble embellit l’aspect général de la peau.

Lire
Anti-âge

Bébé fait ses dents

Alors que votre bébé semble avoir été un ange depuis sa naissance, le voilà qu’il change d’humeur, quelque temps après avoir passé le cap de ses 6 mois. Il devient un peu grognon, pleure à chaudes larmes sans raison apparente. Rien de ce que vous avez l’habitude de faire ne semble l’apaiser. D’autant que tout vous semble pourtant normal. Il est fort probable qu’il s’agisse d’une poussée dentaire, une période délicate pour bébé. Quand bébé fait-il ses premières dents ? Habituellement, bébé fait sa première poussée dentaire vers ses 5-6 mois. Mais il n’y a en réalité aucune règle. En effet, certains naissent avec déjà une dent, d’autres font leur première poussée à 3 mois à peine, et d’autres encore feront leurs premières dents qu’après leur première année. Ainsi, il n’y a donc pas de calendrier fixe. En revanche, l’ordre de percée des 20 dents de lait est identique pour tous et se fait comme suit :

Lire
Dents

Régime pauvre en FODMAPs : les aliments à éviter

Le syndrome de l’intestin irritable, ou SII, concerne 5% de la population française. Maladie chronique, mais heureusement bénigne, le SII peut cependant impacter la qualité de la vie de la personne qui en souffre. Autrefois considéré comme une maladie psychosomatique, on sait aujourd’hui que ses symptômes sont étroitement liés à l’alimentation. Adopter un régime pauvre en FODMAPs fait partie de sa prise en charge. Reconnaître le SII Le syndrome de l’intestin irritable, également connu sous le nom de colopathie fonctionnelle, est une maladie qui affecte le système digestif. Même si, à ce jour, on ne connaît pas encore exactement son mécanisme, il est désormais certain que les symptômes sont consécutifs à un trouble de la motricité des intestins. C’est pour cela qu’il se manifeste par des troubles du transit avec alternance de diarrhées et constipation, des ballonnements, des spasmes et/ou des troubles dyspeptiques. Certaines personnes aussi peuvent ressentir de la fatigue, des maux de tête…

Lire
FODMAP

Comment prévenir l’allergie au soleil ?

L’été est enfin là et vous ne rêvez que d’une chose : vous prélasser sur la plage ou dans un transat au bord de la piscine. Vous voulez profiter du soleil, sentir sa chaleur sur votre peau nue pour obtenir un joli hâle, voire bronzer. Mais malheureusement, votre peau rougit, vous avez des démangeaisons et vous ne comprenez pas pourquoi. Et si c’était une allergie au soleil ? Reconnaître une allergie au soleil Nous le savons, les ultraviolets ont des effets sur notre peau : bronzage, coups de soleil, vieillissement prématuré et cancer de la peau. Ce dont on parle moins, ce sont les réactions allergiques au soleil. Ce sont des réactions locales sur les zones de peau exposées aux UVA. Elles peuvent se présenter sous différentes formes :

Lire
allergie
soleil